a-c-2_900

Photo : Alexandre Chouinard.

Recherche

Publicité

pub-stages

 
 

L'entrepôt des granules

Trouvez la granule qu'il vous faut en cherchant :

  • parmi la liste triable de l'entrepôt ;
  • parmi la liste des catégories à la gauche de cette page ;
  • par mots-clés via le moteur de recherche à la gauche de cette page.
 
Les palpitations Imprimer

La patate agitée

Le cœur se contracte en général de façon régulière, entre 60 et 100 fois par minute, lorsque nous sommes au repos. Il arrive fréquemment qu’il batte une fois de plus ou de moins, ou que le rythme ralentisse ou accélère sans pour autant que nous nous en apercevions. C’est lorsque nous percevons un battement de cœur inusité qu’il s’agit d’une palpitation, peut importe la cause.

Il existe une multitude de causes de palpitation : les émotions fortes comme l’anxiété, la fièvre, l’exercice physique ou la déshydratation. Plusieurs substances peuvent aussi provoquer ce phénomène : caféine, tabac, médicaments contre l’asthme, décongestionnants, alcool, marijuana, cocaïne, etc.

Certaines maladies peuvent aussi être à l’origine d’arythmies (irrégularité du rythme cardiaque) comme l’anémie ou les troubles de la thyroïde par exemple. Parfois, il s’agit plutôt d’un dysfonctionnement du cœur lui-même qui peut être sans danger, ou qui, dans de rares cas, peut présenter un risque pour la santé. Les palpitations doivent être particulièrement prises au sérieux lorsqu’elles sont accompagnées d’étourdissements, d’évanouissement, d’essoufflement ou de douleurs dans la poitrine. Dans ces cas, il est important de consulter rapidement un médecin.

S’il vous arrive d’avoir des palpitations au repos qui durent plusieurs minutes ou qui surviennent fréquemment, il est sage d’être évalué. Une prise de sang et un électrocardiogramme permettront souvent d’en déterminer la cause, mais il est parfois aussi nécessaire d’enregistrer l’activité électrique cardiaque pendant 24h avec un appareil nommé Holter. Toutefois, les diagnostics les plus souvent posés sont sans danger pour la santé.

À votre santé et à la semaine prochaine!

Alexandre Chouinard md

*Les « Granules médicales » ne remplacent pas l’avis de votre médecin. En cas de doute, consultez.

ISSN 1916-2979

Mise à jour le Samedi, 15 Juin 2013 08:57